Les monnaies virtuelles

Vous ne le savez peut être pas, mais il existe des monnaies entièrement virtuelles.

Pour bien comprendre le fonctionnement de ces monnaies, il faut bien comprendre le principe de fonctionnement de la monnaie physique telle que nous l'utilisons au quotidien (la monnaie fiduciaire ainsi que ses autres formes).

Le système existant

Vous l'imaginez, la monnaie ne vient pas de nulle part. Le premier producteur de billets en euro de l'Eurosystème c'est la Banque de France (BDF pour les intimes ;-) )

Nous avons donc une ou plusieurs entités d'autorité, qui vont créer des valeurs physiques pour nous permettre d'acheter des biens ou des choses.

Mais ce n'est pas tout, vous connaissez également le chèque. Une monnaie scripturale particulière qui peut être créée ex nihilo. Nous avons l'habitude de rédiger des chèques sur de beaux papiers qui viennent de notre banque mais savez-vous qu'une simple nappe en papier pourrait suffire ? Il suffit de remplir certaines conditions et que la personne qui reçoit le bout de papier vous fasse confiance :-)

Pour finir le petit tour d'horizon, vous connaissez également le crédit. Un établissement peut vous attribuer un montant en échange de mensualités auxquelles s'ajoutent des intérêts. Basiquement, un échange d'obligations entre le créancier et le débiteur qui aboutit à une reconnaissance de dette.

Nous voyons donc que l'aspect virtuel de la monnaie est déjà bien présent dans notre quotidien. Je n'ai pas trouvé de sources sûres pour obtenir un pourcentage que représente l'économie virtuelle mais on peut prendre par exemple des pays comme la Suède qui effectue 80% de ses paiements de manière virtuelle.

Les monnaies virtuelles

La première monnaie virtuelle à voir le jour, c'est le Bitcoin (en 2009). Alors vous vous dites déjà que j'arrive 8 ans après la bataille, et vous avez bien raison. Mais je vais me rattraper :-)

Les monnaies virtuelles (de leur vrai nom crypto-monnaie) reposent à peu près toutes sur un principe un registre anonyme et crypté, la blockchain. La première fois que j'ai lu ce mot dans la presse, j'avais l'impression que c'était une sorte de masse sans forme, évoluant seule au milieu du monde numérique... Bon, en fait, c'est une base de données décentralisée (qui n'est pas stockée à un seul et même endroit mais sur l'ensemble des noeuds qui compose son réseau).

Pour commencer, je vous propose une excellente vidéo de Rue89. Elle va vous présenter la Blockchain, le Bitcoin et le mining.

Étant donné que "Si tu ne connais ni ton adversaire ni toi-même, à chaque bataille tu seras vaincu." (L'Art de la guerre - Sun Tzu), je vous propose un reportage made in MotherBoard dans une petite entreprise de mining en Chine.

C'est encore flou, c'est normal. Moi-même il a fallu que je teste pour comprendre les mécanismes. D'ailleurs, si on testait ? Youhou, c'est parti ;-)

Le test dans la vraie vie réelle

IMPORTANT : Ce n'est pas du tout rentable pour un particulier. Si vous voulez vous lancer dans cette aventure pour gagner de l'argent, il va falloir investir. Si vous avez entre ~2.000€ sous la main vous pouvez gagner un - tout - petit peu d'argent. Cela va égalemnent consommer pas mal de votre bande passante. Je ne peux donc que vous conseiller de ne pas tenter l'expérience à la maison :-p

Pour commencer, j'ai créé un portefeuille Bitcoin. Il suffit d'aller ici. De télécharger l'application BitcoinCore.

Déjà, la simple synchroniastion avec la blockchain va penrdre plusieurs jours (5 jours au total chez moi et plus de 100GB de téléchargement).

Une fois synchronisé, vous allez faire partie des noeuds qui permettent au système de fonctionner. Vous pouvez consulter les différents noeuds existants grâce à bitnodes de 21.co.

Pour résumer, nous avnos une copie de la blockchain Bitcoins et un portefeuille prêt à recevoir des sous.

On passe au minage. Plusierus solutions s'offrent à vous.

  • Miner directemente en utilisant l'outil intégré à l'application de la crypto-monnaie (comme c'est avec les Bytecoins à ne pas confondre avec les Bitcoins).
  • Utiliser un tiers qui vous fournit des applications et un portefeuille pour stocker votre dû. J'ai testé MinerGate. Simple et efficace.
  • Voler des Bitcoins dans des portefeuilles non-sécurisés ou des plateformes d'échanges, mais ça, c'est mal.

Je ne rentre pas dans les détails des points cités plus haut, c'est très simple, pas besoin de tutoriel.

Pour information, en 2009, il fallait quelques jours pour miner 200BTC (Bitcoins), en 2015 il faut 98 années pour miner 1BTC. C'est la raison pour laquelle des pools de mining se sont créés. L'idée c'est de rassembler les mineurs pour avoir une puissance de calcul plus importante.

Résultat du test

J'ai laissé tourner un ordinateur, une tablette et un téléphone durant deux jours entiers et j'ai gagné ~2 centimes d'euro.

Evidemment, je ne fais pas cela pour l'argent. Le but était de découvrir ce système. Découvrir le poids de la blockchain Bitcoins, pouvoir lire ses blocks, dont le premier bloc.

C'est un sujet d'étude passionant et je vais continuer à jouer avec pendant encore un petit moment :-)

Ce n'est évidemment qu'une toute petite introduction. Mon objectif, c'était juste de vous faire découvrir cet univers fascinant et très vaste...

Sur ce, je vais au charbon ;-)

Crédits photo :